samedi 26 juillet 2008

Balade sans image

Pour une première impression de ville je me suis promenée sans vraiment de but. Je voulais aller à la Plaza Mayor, c'est la place principale, sûrement très touristique mais j'avoue que dans un premier temps je m'en moque un peu, de jouer la touriste je veux dire.

Et puis en fait, ici, les distances se ralongent, tout paraît beaucoup plus long que sur le plan, et je n'ai pas encore celui des bus, et y'en a un paquet, donc on verra plus tard. Sans atteindre la Plaza Mayor, j'ai cependant marcher à la dérive.

Aujourd'hui ça sera sans photos, pas envie de sortir mon appareil, d'abord j'observe et ensuite les images. Ca attendra donc quelques jours. Pour le moment à vous d'imaginer ou de vous souvenir.

Alors, ce qui m'a marquée dans un premier temps ce sont des petits détails.
Par exemple je ne pensais pas que la ville serait si haute, je pensais qu'elle serait beaucoup plus uniforme. A partir de son plan de ville coloniale, fonctionnant par îlot (quadras), j'imaginais qu'elle se développerait plus comme Barcelone : assez uniformément (j'espère que mes souvenirs de Barcelone ne me trompe pas).
Mais en fait, pas du tout, c'est le contraire, au sein d'un même quadras, il peut y avoir un bâtiment de 15 étages et un de 4 qui se juxtaposent. Les façades s'accollent dans des styles qui peuvent être proches en étant toujours différents. Il n'y a pas de vue d'ensemble de la ville, esthétiquement j'entend. Et ça va jusqu'aux trottoirs : j'ai l'impression que chaque immeuble doit s'occuper de son bout de trottoir, ce qui fait que les revêtements au sol changent au fur et à mesure que l'on avance dans la rue.
Un autre élément qui m'a marquée, c'est la quantité d'arbres dans la ville. Il y en a dans beaucoup de rues, avenues, et de nombreux parcs, squares ou places en possèdent. Et ce qui est assez fou, c'est qu'ils sont ENORMES! Ils se dévoppent au sol, en l'air, dans des formes incroyables, les racines soulèvent le sol. Je me suis même arrêtée dans un parc qui semblait uniquement destiné à entourer un magnifique magnolia. Sans compter que ce ne sont pas les mêmes arbres qu'en France, mise à part pas mal de platanes, ce ne sont pas des arbres que l'on a l'habitude de voir en France. Je crois que je vais venir mettre plein de photos d'arbres ici. Ca me paraît bien!

A demain!

heure d'ici : 18h34

Posté par Laee à 23:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Balade sans image

    Contente de te lire de nouveau.
    T'as raison, attends un peu pour les photos. Les objets techniques nous mettent à distance du monde (oui j'ai une prof de philo traumatisante en terminale et des phrases me restent).
    Bisous ! installe toi bien.
    J'espère que tu vas trouver un petit chez-toi sympa.

    Posté par chloe, dimanche 27 juillet 2008 à 21:32 | | Répondre
  • le pire c'est qu'ils ont raison ces profs. alala. pas tous, malheureusement, ou heureusement (parce que c'est tellement distrayant de les critiquer!!).

    Posté par Lae, dimanche 27 juillet 2008 à 21:53 | | Répondre
Nouveau commentaire