jeudi 14 mai 2009

J'ai passé une semaine dans le nord argentin.
Road trip à l'américaine.
Finir mon bouquin, Sur la Route.
Ecouter un mauvais cd de rock des années 70, le moins pire de ce qu'on a pu trouvé.
Découvrir sans fin des paysages tellement changeants et tellement hallucinants.
Rouler à 30km maximum sur des mauvaises routes de terre poussiéreuses pleines de nids-de-poules.
Dormir dans un désert de sel, dans des camping désertés et des chambres d'auberge familiale.

Et puis retour à Buenos Aires.
En une semaine, le froid nous a complètement assailli.
J'apprends à me servir du chauffage de ma chambre.
Je bois de la soupe.
Je tombe malade.
Et je regarde les premières feuilles tombées, jaunes vives.
Il a plu toute la journée hier. J'ai eu l'impression d'être à Nantes.
Et je repense à l'hiver parisien.

DSC06751

Je commence à me faire à l'idée du retour même si les messages des amis déjà en terre française me font clairement comprendre que je vais très fortement regretter cette année, cette ville, une fois que j'y serais, chez moi (?).

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage
Ou comme celui-là qui conquit la Toison,
Et puis est retourné plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province et beaucoup davantage ?

Plus me plait le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plait l'ardoise fine.

Plus mon Loire gaulois que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré
que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur angevine.

Joachim du Bellay (1522-1560)

Bon je parle décidément beaucoup trop de mon retour, comme si ce blog était un lien un peu trop direct à la France. Il ne faut pas vous trompez : je profite bien de mon temps ici. Mais il se passe que ce sont les derniers temps porteños d'une personne qui va bien me manquer, du coup, ces jours-ci ont un goût de fin. Quant à moi, il me reste deux bons mois et ce n'est donc pas encore fini. Non, non!

Je vais donc faire l'effort de continuer de parler de Buenos Aires, cette ville qui fourmille sans fin, même si l'hiver montre dangereusement son nez!

Et puis je reviens bientôt avec des photos de mon périple du nord. Elles sont pour le moment en possession d'autrui.
Et surtout, ne lâchez rien!

Posté par Laee à 20:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur J'ai passé une semaine dans le nord argentin.Road

    léa léa
    là-bas
    tout bas
    tu es là
    tu es léa

    Posté par tareine, vendredi 15 mai 2009 à 11:54 | | Répondre
  • ...

    Pensées pour "ce" départ !!! remplis de grand grand merci pour les jolies boucles assorties à la bague et qui en plus vient de là bas !!! ca me plaît, tu le sait !! et ca m'a touché !

    je t'embrasse fort !

    Posté par la couzzz, lundi 18 mai 2009 à 08:38 | | Répondre
Nouveau commentaire