mercredi 21 janvier 2009

Bolivie

Après quelques jours un peu difficiles à Santa Cruz de la Sierra, où l'on ne s'est pas du tout sentis les bienvenus, où on a subi plus d´arnaques qu´on n´en pouvait, on a décidé de prendre la route directement pour La Paz et au final on s´est tout de suite sentis très content de ce choix.
Donc La Paz, ville quasiment à 4000m d´altitude, toute en pentes, en vues sur les montagnes : proches et construites, plus loin toutes vertes herbeuses et sapineuses et lointaine enneigée. La Paz nous séduit complètement, tout en contact avec le ciel, avec la terre et la montagne, population riche en couleurs. Et pourtant c´est plus pauvre ici qu´au Brésil ou qu´en Argentine, cependant il nous semble qu'il y ait moins de différences,moins de gens dormant dans la rue, moins de riches. C'est une ville tout en mouvement et en bruit, entre klaxons, touristes et échoppes de sorcieres.

DSC00156

DSC00149

DSC00161

DSC00251

Pourtant apres s'être baladés dans les rues, être montés sur les hauteurs, un peu, pour voir la ville de haut, avoir visité un musée d'art de la ville tres intéressant, vus quelques places et leurs différentes animations, on a qu'une envie: rejoindre le lac Titicaca qui nous attire irrésistiblement.

Direction Copacabana, petite ville en bord de lac ou l'on envoie la plupart des touristes qui envisagent de passer quelques temps sur la belle Isla del Sol. De la, on prend l'air d'altitude qui nous fait planer depuis La Paz (4000m d'altitude ca ne laisse pas indifférent : ca fait mal á la tête et surtout ca fatigue beaucoup : toute petite côte devient une montagne et j'ai l'impression d'avoir le souffle d'un asthmatique), on fait une très belle balade loin des hordes de vacanciers argentins routards et désagréables, et on prend de la hauteur.

DSC00186

Et puis enfin, on rejoint Isla del Sol. Un escalier sans fin nous attend à l'arrivée, nous et nos gros sacs à dos. On se trouve deux petites chambres sur les hauteurs avec vue sur le lac, dans une famille ou les deux petites filles vont devenir mes copines grâce a "Il était une bergère, qui allait au marché, elle portait sur la tête, trois pommes dans un panier...", je ne sais pas si ca leur fera apprendre le francais,mais en tous cas elles vont le baragouiner. Tout de suite nous sommes sous le charme de cette île tout en terrassements, pleine d'une population tellement aimable alors que je me sens l'âme d'une envahisseuse. Les traditions semblent restées en place alors que les touristes font vivre les familles qui ouvrent petits restaurants et mini auberges tout en continuant à cultiver la coca et a posséder quelques animaux : cochons, lamas, moutons se mêlangent aux touristes en bonnets péruviens. Par contre ce qui est génial, c'est que dès qu'on s'éloigne des villages, on a l'impression de ne plus voir que des boliviens, les touristes restent dans les villages et se déplacent en bateau. On se fait donc une superbe balade, tour complet de l'île, que je finis en pleurant de fatigue et à ne plus pouvoir respirer en regardant le coucher de soleil et l'orage qui se leve sur le lac et en buvant un maté de coca.

DSC00225

DSC00215

DSC00227

DSC00232

Cette île est sans doute un des plus beau endroit que j'ai pu visité. Ce contraste entre cet effet de lac infini, qui rappelle la mer, alors que l'on est quasi a 4000m d'altitude est fascinant. Le soleil nous offre un spectacle constant de lumières et de vues splendides. Et malgré la végétation aride, les hommes se sont installés et les Incas sont venus y construire des ruines temples devenus ruines en hommage aux dieux.

Prochain épisode : Sucre et le retour vers l'Argentine.

Posté par Laee à 12:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Bolivie

    allez ma belle !!

    La fatigue commence a se faire sentir ????

    Allez courage ... et merci pour ces nouvelles.
    J'était en haleine de ce post en ayant vu ton facebook....

    Moi aussi je suis en altitude ..mais à 1850 m à Courchevel,où je passe une dizaine de jours.... avec les pot de saison...bon pour le moment un etat fièvreux, une gorge chargée, et un nez qui coule ne me permettent pas d'en profiter comme j'aimerai mais c bien d'être là...

    Ep voilà les petites nouvelles d'Ici...

    bisous bella

    Posté par la couzzzz, jeudi 22 janvier 2009 à 09:36 | | Répondre
  • ouha trop beau!j'ai mon amoureux qui y est allé aussi, il a mis des photos sur son blog: http://blog.julien-aubert.com/
    en tout cas t'as trop de chance, ça a l'air super...
    profite! bises

    Posté par Laure, jeudi 22 janvier 2009 à 17:57 | | Répondre
  • Sur tes photos, en effet, avec l'altitude, les contraste sont étonnants:
    immensité du lac et cependant des terres si arides,
    et puis la pauvreté mais tant de couleurs dans les tissus, les vêtements.
    Une petite remarque sans malice, je doute que les Incas ont construit des "ruines" en hommage aux dieux, mais des temples qui sont devenus ruines...

    Baisers

    Mais aussi, comment les boliviens réagissent t-ils à l'arrivée d'Obama au pouvoir aux USA ?

    Posté par jacques, jeudi 22 janvier 2009 à 22:01 | | Répondre
  • Une seconde petite remarque sans malice, je doute que les Incas aient construit des "ruines" en hommage aux dieux...

    C'est mieux avec le subjonctif !

    Posté par jacques, jeudi 22 janvier 2009 à 22:14 | | Répondre
  • ça a l'air tellement magnifique! mais j'imagine que l'altitude ne doit pas être facile à supporter!
    quel dépaysement en tout cas!

    Posté par mybrouhaha, mercredi 28 janvier 2009 à 10:25 | | Répondre
Nouveau commentaire