mercredi 7 janvier 2009

En attente du bus pour Brasilia.

Encore un pied a Rio, mais la tete est deja partie. Les billets sont payes et dans deux heures nous seront en route pour la capitale. La capitale.

Bref, je quitte Rio avec un peu de tristesse. Cette ville est vraiment attachante : comme une mosaique, elle se compose toute en contrastes et en details. Origine coloniale portugaise, architecture moderniste, grandes plages, favelas en hauteur, montagnes de toutes les formes, et ce Christ tout la haut, qui a passe le temps de notre sejour sous la pluie et la tete dans les nuages. Nous n avons vraiment pas eu de chance pour le temps. Le brouillard n a pas leve le bout de son nom et le vent n a ete remplace que par la pluie. L humidite n a pas du descendre en dessous de 99% et j ai l impression d avoir vecu dans un nuage pendant quelques jours. Mais peu importe, c est comme ca, et une chose est sure : je reviendrais. Trop complexe pour n etre vue qu en cinq jours, trop changeante et trop attachante pour ne pas y rester une partie de vie.

DSC00052

Nous avons donc eu le temps de rester a la maison, de jouer de la guittare, de la voix et des mains penadant pas mal de temps (les copines espagnoles de Dafne ne semblent pas lacher la gratte et les colocs de la maison bleue paraissent tous savoir jouer de quelaues choses). Mais nous avons aussi visiter un autre musee de Niemayer, une exposition du paysagiste Burle Marx et vue la ville d en haut, a travers les nuages.

DSC00080

DSC00086

DSC00071

Et puis bien sur marcher, sous la pluie, danser ou tout du moins tenter de danser la Samba, echanger avec des francais qui etudient ici et puis fait des rencontres de gens nouveaux, rencontres ephemere, toujours tres douces.

Ce voyage me fait beaucoup de bien, je me vois changer, me donne beaucoup d envie de retrouver des choses que j aime que j ai l impression d avoir laisser de cote au cours de mon parcours. Je me sens appaisee.

La suite s annonce avec beaucoup de route, 20h cette nuit pour rejoindre la folle ville de Brasilia ou l on ne passera qu une journee avant de repartir pour deux jours de car, au minimum, direction la Bolivie!! Donc sans doute peu de nouvelles dans les jours qui viennent, mais je vais essayer d ecrire dans mon carnet, en esperant un jour avoir le temps de tout recopier ici.

Desolee pour l abscence terrible d accent et autres petites choses tres francaises : ce ne fonctionne pas sur ce clavier.

Posté par Laee à 17:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur En attente du bus pour Brasilia.

    ça devait être tellement chouette! c'est dommage qu'il ait fait ce temps là! bonne route pour la suite!!

    Posté par mybrouhaha, jeudi 8 janvier 2009 à 10:46 | | Répondre
Nouveau commentaire