jeudi 4 décembre 2008

Lire, regarder, écouter

Ici, j'ai beaucoup plus de temps pour moi.J'en profite pour lire beaucoup, en français. Évidement, ça a ses avantages et ses inconvénients. Je n'approfondis pas l'espagnol lu, mais je dévore et savoure vraiment des livres que j'emprunte au hasard à la médiathèque de l'alliance française. Et j'ai envie de vous parler de quelques uns, pas tous d'un coup parce que j'ai vraiment lu de bonnes choses en 4 mois mais allons y pour les deux derniers.

9782070339792

Zoé Valdés est une écrivaine de Cuba, qui écrit en espagnol, que je lis en français et qui raconte les aventures parallèles de deux jeunes filles au fort tempérament qui se retrouve toutes les deux pirates. Comment mêlent-elles leurs divergences, leurs folies, leurs démons, leurs complexités, toujours à cheval entre féminité extrême et force masculine? On se retrouve à les suivre dans un monde d'îles, de bateaux, de richesses et de personnages aux caractères très forts.
J'ai beaucoup aimé la plume de l'écrivaine et plus encore ces deux personalités incroyables, sans limite. L'histoire se lit vraiment très vite et l'aspect parfois un peu cru et tout à fait direct est très agréable.

596606227_small

Amours, Prozac et autres curiosités, se passe à Madrid, où vivent trois sœurs bien différentes. Chacune avec leur histoire, leurs peurs, leur parcours, leurs métiers. Trois caractères distincts qui se croisent grâce à cette relation de fraternelle, mais sans aller beaucoup plus loin : sans doute trop différentes. Chacune son tour prend la parole, se confie et laisse apparaître ses faiblesses, ses secrets. C'est très touchant, un peu dur des fois, mais c'est un beau tableau de famille qui est peint là. J'ai beaucoup aimé le ton un peu dur et tendre à la fois que prend l'auteure pour parler de chacun des personnages et le contexte moderne et que je trouve assez juste malgré le choix de caractères assez extrèmes.

A l'alliance française, on peut emprunter quelques dvd. Il y en a peu mais ils sont tous très bons et assez variés. Avec mon coloc, on a regardé deux des contes de saisons de Rohmer : l'été et l'automne.

00786498conte_d__ete

J'ai vraiment beaucoup aimé. Malgré le coup de vieux qu'ont pu prendre les looks des personnages, les textes sont complètement d'actualités. Rohmer conte des histoires sur le sentiments amoureux : la solitude, l'attente, le désarroi, le temps, les différences... Tout cela joué d'une manière très théâtrale par les différents personnages. Le temps est pris pour mettre en forme le texte. Les scènes sont donc très réaliste de par les situations qui sont vraiment très justes, mais possèdent cependant un aspect un peu décalé dans la manière donc le texte est dis. J'aime beaucoup se mélange : cette balance entre réalité et conte, entre théâtre et cinéma. Et puis il faut mettre en avant le jeu de Melvil Poupaud tout jeune, dans la version été, qui est vraiment très juste.
Je ne sais pas s'il existe l'hiver et le printemps, je ne les ai pas vu dans ma petite médiathèque argentine, mais j'ai grande envie de les voir!

Et puis j'en profite pour écouter de nouvelles choses. Évidemment je m'adapte à la musique qu'ils écoutent ici, au fait qu'ils dansent tout le temps (ça j'adore), au reggateon, a la cumbia mais je ne suis pas encore vraiment fan et ne soyez pas trop pressé d'en écouter, je vous l'assure.
Par contre je découvre mieux Janis Joplin, et ça, c'est que du bonheur!


Découvrez Janis Joplin!


Découvrez Janis Joplin!

Posté par Laee à 22:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Lire, regarder, écouter

    c'est cool ça, de nous faire partager tes lectures! en tout cas, c'est sûr que d'être loin, ça doit donner envie de se plonger longuement dans des romans en français, pour rentrer à la maison!

    Posté par Laure, vendredi 5 décembre 2008 à 17:57 | | Répondre
  • Le bonheur est contagieux ; il se transmet entre amis, au sein d'une famille, au hasard des (bonnes) rencontres...
    Alors merci de nous faire partager tes écoutes de Janis Joplin. Bisous, bisous.

    Posté par jacques, vendredi 5 décembre 2008 à 21:56 | | Répondre
  • Ah, un peu de culture !
    J'aime beaucoup Rohmer. Cette façon un peu ringarde qu'ont les acteurs de s'exprimer...
    Des bisous

    Posté par Chloé, vendredi 5 décembre 2008 à 23:09 | | Répondre
  • Lucia Etxebarria es la autora de la novela "cosmofobia" en la que relata las relaciones sociales en un barrio multicultural de Madrid "Lavapies" et bla bla bla et bla bla bla ! en fait ça sert au final ce que l'on fait en espanol ! J'irai voir ton livre !

    Posté par Valentine, mardi 9 décembre 2008 à 20:18 | | Répondre
Nouveau commentaire