vendredi 14 novembre 2008

En terre divine

Ces jours-ci, je suis plutôt d'humeur à rester dans mon lit, la fenêtre ouverte, à cuver mon rhume et à profiter du fond d'air (très) chaud qui flotte sur la ville en lisant des livres qui rendent tristes. Alors à part un porte-feuille volé, rien de bien neuf à l'horizon.

Je fouille donc mes fonds de tiroirs pour vous montrer ma super sortie du week end dernier :

Tierra Santa

C'est du grand, c'est du lourd, vous allez en prendre plein les mirettes je vous préviens!!!

Tout à commencer dans mes premiers jours ici, le nez dans les guides touristiques je tombe sur un petit encadré :

"Un parc d'un nouveau genre, croyants zélés et amateurs de kitsch ne manqueront pas le premier parc religieux du monde. Reprenant vaguement le plan de Jérusalem, cette attraction originale (la vie m'a appris à me méfier comme de la peste du terme "original"!) retrace les scènes principales de l'Ancien et surtout du Nouveau testament, de la création à la résurrection du Christ (toutes les demi-heure)."

Vous vous imaginez bien que je ne pouvais passer à côté d'une chose pareil, ni une ni deux je m'y suis rendu, entre français, évidemment, pour un après-midi cagnard et spirituel. Un très grand moment.

Au final, il faut avouer que ces argentins sont vraiment complètement timbré. Je me disais bien que le soleil tapait fort ici. Ce parc est une reproduction carton pate moche d'une ville qui n'a jamais existée, avec des reproductions de scènes improblables, un pape JP II sous verre, un faux Gandhi, une fausse mère Thérésa, un Christ de 10m de haut qui sort d'un rocher en papier mâché sous un Alléluia pathétique en tournat de l'oeil, de la tête, des mains, et puis même on peut allez dans des grottes pour voir des mini spectacle aux mécanismes vacillants et aux odeurs de fond de cave de papi humides et mal ventilées. Bref c'est quelque chose.

J'ai bien rigolé.

DSC08902

DSC08905

DSC08907

DSC08908

DSC08912

DSC08913

DSC08919

Ce que j'ai préféré c'est quand même le petit gas argentin qui nous a regardé avec des yeux immenses quand on lui a dit qu'on était française avec ma copine Manu, peut-être qu'il a cru à une apparition en ces lieux divins. Après il posait des questions chouquettes : j'étais déçue que le spectacle commence. Quoi que la création du monde c'est quand même quelque chose!

Après ça, je vous rassure, on a été boire des bières sur la terrasse d'une amie parce que, bon, fallait se remettre de nos émotions. Je ferais pas ça tous les week end!

Posté par Laee à 00:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur En terre divine

    mon dieu, mon dieu !
    Par Marie, Joseph et tous les saints, voilà de quoi entrer en religion.
    Tout ça me donne aussi quelques idées pour la crèche de Noël.
    Mais question : Adam et Ève étaient-ils tout nus au jardin d'Eden.

    Posté par jacques, vendredi 14 novembre 2008 à 12:43 | | Répondre
  • eh bah quelle aventure !
    et le père noël dans tout ça ? (je rigole hein)
    bisous

    Posté par chloe, mardi 18 novembre 2008 à 12:09 | | Répondre
  • Outraage! Bien sur que non, ils avaient revêtu leurs couronnes de fleurs blanches et pures, leurs feuilles de vignes vierges et de lierre entrelacé... le tout en plastique poussièreux.

    Le père noël n'était pas au rendez-vous : trop bling bling pour eux sans doute...

    Posté par Lae, mardi 18 novembre 2008 à 18:54 | | Répondre
Nouveau commentaire